18 décembre 2023

La fin du ticket restaurant papier, c’est maintenant !

OPENEAT Stand: D44
Openeat
La fin du ticket restaurant papier, c’est maintenant !
C’est officiel : le ticket restaurant papier voit ses jours comptés ! ❌ Olivia Grégoire, ministre déléguée chargée des Petites et Moyennes Entreprises, du Commerce, de l'Artisanat et du Tourisme, l’a annoncé ce lundi, 2 octobre, sur France Info.

Pourquoi dématérialiser les titres restaurant ?

Les commissions prélevées, ainsi que les démarches trop lourdes pour les commerçants, ont motivé cette décision. En effet, Openeat a mené l’enquête et les résultats montrent que 20% des restaurateurs refusent désormais ce mode de paiement, notamment à cause des commissions trop élevées (50%), des délais de remboursement tardifs (22%) et de la gestion administrative trop lourde qu’ils représentent (23%).

Une problématique déjà relevée par Romain Vidal, restaurateur et référent titre restaurant pour le Groupement des Hôtelleries et Restaurations de France (GHR), qui affirme que les commissions “mettent en danger les petits commerces”.

Face aux commerçants de plus en plus frustrés avec le modèle actuel, le gouvernement a donc décidé de pousser la dématérialisation des tickets restaurant avant 2026.

Une annonce qui vise à simplifier un avantage social fondamental pour le pouvoir d’achat des français et qui changera les habitudes de consommation des 5 millions de salariés qui utilisent les titres restaurant chaque mois.

La ministre a également annoncé la création d’un plan d’accompagnement pour les entreprises encore au papier et qui devront donc “faire le virage du numérique”.

En ce qui concerne les commissions, un rapport de l’Autorité de la concurrence devrait tomber dans les prochains jours afin de savoir si le marché des titres restaurant est équitable. Olivia Grégoire affirme que si ce rapport démontre un dysfonctionnement de marché, le gouvernement plafonnera les commissions sur les titres restaurant, dans le but de protéger les commerçants. "Nous les plafonnerons au plancher plutôt qu'au plafond", a avancé la ministre.

Concrètement, ça change quoi ?

L’annonce sur la fin du ticket restaurant papier n’a aucun impact sur les règles d’utilisation de cet avantage par les salariés, qui auront toujours le droit d’en bénéficier pour payer leurs dépenses alimentaires tous les jours de la semaine (sauf le dimanche), avec un plafond journalier de 25€.

Cependant, pour les entreprises qui sont toujours équipées de titres restaurant papier, la révolution est en marche et le temps presse pour passer le cap de la digitalisation ! ⏳

Une nouvelle solution, plus simple et plus juste ?

Profiter du contexte actuel pour passer à la carte serait une fausse bonne idée. Pourquoi ?

  • Aujourd’hui, 27% des commerçants refusent la carte titre restaurant 🙅 ;
  • Parmi ceux qui refusent la carte, 71% le font en raison des commissions trop élevées 💸 ;
  • 51% des utilisateurs de cartes titre restaurant ont déjà rencontré des problèmes au moment de payer ❌ ;
  • 40% des utilisateurs de carte sont même intéressés pour revenir au titre restaurant papier 🤦.

Alors, on vous présente le seul titre restaurant 100% dématérialisé ? Openeat, l’application qui rembourse le déjeuner de vos salariés, répond à tous ces problèmes. 👇

  • Le seul titre restaurant qui s’utilise depuis sa propre carte bancaire : pas besoin de carte supplémentaire, bonjour la RSE ! 🌱 ;
  • Une application et c’est tout ! 📱 ;
  • Un titre restaurant disponible dans tous les commerces alimentaires de France et avec des commissions plus justes pour les commerçants  👐.
En savoir plus
Voir plus d'articles
Loading

Merci à nos sponsors