RH digitales : à chaque entreprise sa stratégie

SD WORX Stand: J54
RH digitales : à chaque entreprise sa stratégie
La digitalisation des processus et des outils, dans le champ des ressources humaines, ne cesse de progresser – avec notamment l’effet amplificateur de la récente crise sanitaire. Or, à l’heure d’un premier bilan, toutes les organisations n’ont pas déployé de véritable ligne directrice. S’appuyant sur une vaste enquête menée dans 16 pays européens, SD Worx propose un ebook exposant différents profils de RH digitales. Un guide utile pour aider les entreprises à faire le point sur leurs orientations et priorités, et définir la stratégie digitale la mieux adaptée !

À quoi ressemblera l’année 2024 dans le champ de la digitalisation RH ? Pour Christelle Villard, manager chez Akoya, cabinet de conseil en stratégie et experte de l’innovation RH, la tendance va être au recentrage : « Le fait marquant pour l’année à venir est un changement de focus. Au lieu d’explorer de nouvelles solutions, les responsables RH seront davantage concernés par l’optimisation de leur écosystème digital existant. Le défi sera de réduire les frictions, faciliter l’accès et l’interaction entre les divers outils. Tout en éliminant ceux qui sont redondants ou moins utiles. »
 

La recherche d’excellence opérationnelle

C’est donc une recherche de ROI et d’amélioration de la qualité de service qui devrait prévaloir à l’avenir : après l’effervescence, le temps de la rationalisation est arrivé ! Pour accompagner les entreprises dans cette démarche, SD Worx a réalisé une enquête auprès d’environ 5 000 DRH et 16 000 salariés, dans 16 pays européens. De cette analyse sont ressortis quatre profils de RH digitales ; chaque entreprise peut se retrouver dans l’un d’eux, en appliquant ce principe directeur : trouver l’accord parfait entre les besoins des salariés, ceux de l’entreprise et ceux de l’équipe ressources humaines.

L’un des profils est largement partagé aujourd’hui : l’excellence opérationnelle, avec en ligne de mire la recherche de gain de temps et d’efficacité. « L’automatisation des tâches de gestion des temps et leur intégration dans vos processus de paie permettent de gagner du temps, de réduire les erreurs et garantissent le respect de la législation. Mais surtout, cela permet à votre équipe RH de se concentrer sur des projets stratégiques », témoigne notamment Magdalena Lawera-Garlicka, Manager Pologne & CEE d’Ansell Services.
 

L’accent mis sur l’expérience collaborateur

L’ebook partage certains conseils pour tendre vers cette excellence opérationnelle : par exemple, limiter la digitalisation des processus RH à ceux qui faciliteront réellement le quotidien des usagers ; prendre en compte la conformité et la sécurité des données ; et évaluer régulièrement ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, grâce à des indicateurs de performance.

Un autre profil mérite l’attention des entreprises, tant il est en phase avec une préoccupation majeure des employeurs : la volonté d’améliorer l’expérience collaborateur. Il s’agit notamment de tirer parti de technologies comme les applications en libre-service, ou les points d’accès uniques à l’écosystème digital RH. D’après les milliers de salariés européens interrogés par SD Worx, plusieurs champs restent sous-digitalisés : par exemple, les informations vers les collaborateurs, le conseil sur l’évolution de carrière, ou encore la communication sur les rémunérations.
 

Vers un changement de posture de la fonction RH

Il y a donc encore des axes d’amélioration qui méritent d’être investis pour accompagner le changement de posture de la fonction ressources humaines ; comme l’ebook le rappelle, cette démarche est de nature à transformer l’équipe RH, « qui devient architecte de l’expérience et non plus développeur de processus ».

Là encore, plusieurs conseils pratiques sont apportés aux entreprises qui souhaitent renforcer l’expérience collaborateur via les solutions digitales RH : ne conserver que les fonctions les plus fréquemment utilisées ; miser sur la convivialité des solutions, et sur une expérience harmonisée à chaque point de contact ; et impliquer vos collaborateurs en amont, pour comprendre leurs besoins et les décliner dans le choix des outils.

Ces deux profils sont deux exemples emblématiques, parmi d’autres abordés dans l’ebook, des directions à prendre pour adapter sa stratégie digitale RH aux spécificités organisationnelles et s’assurer de répondre aux attentes de toutes les parties prenantes – professionnels RH, collaborateurs et top management.

Voir plus d'articles
Loading

Merci à nos sponsors